RESTO POP THÉRÈSE-DE BLAINVILLE

Table d’hôte


Table d’hôte, pour contrer l’itinérance


 

>> Historique

Fondé en 2001, le Resto Pop est à ce jour reconnu comme un interlocuteur majeur de première ligne dans la MRC Thérèse-De Blainville afin de répondre aux besoins de base des individus et d’œuvrer pour prévenir et contrer l’itinérance, de par son éventail de services, allant de l’aide alimentaire d’urgence jusqu’à l’employabilité, et ce, grâce à ses services d’intervention et de soutien auprès de la clientèle itinérante ou à risque de le devenir.

Dès 2005, grâce à un financement de la SPLI (Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance), l’organisme développe davantage ses services orientés sur la prévention de l’itinérance. Pour ce faire, un intervenant accueille la clientèle en situation d’itinérance ou à risque de le devenir. Il fait un suivi individuel visant à stabiliser ses conditions de vie et surmonter les obstacles liés aux besoins fondamentaux. Le Resto Pop offre un lieu de rencontre et d’échange facilitant la création d’un lien de confiance. Cette proximité permet de référer aux organismes du milieu et d’agir en collaboration. En conséquence, l’expertise de chacun est mise au bénéfice des personnes rencontrées.

Ainsi le Resto Pop intervient pour mettre en place des solutions à long terme afin de soutenir les
personnes aux prises avec de lourdes problématiques, notamment en oeuvrant directement sur le
processus de désaffiliation, soit en amont de l’itinérance. Il crée ainsi des opportunités d’affiliation par l’amélioration de la santé relationnelle. De cette façon, il favorise le développement de l’autonomie fonctionnelle, la stabilité, le maintien en logement et l’intégration socio-économique des personnes à risque.

>> Table d’hôte

Afin d’assurer un continuum de services pour la clientèle, le Resto Pop déploie le projet « Table d’hôte » en 2013. Ce projet est rendu possible grâce à un financement provenant du PAGSIS (Plan d’action gouvernemental pour la solidarité et l’inclusion sociale), maintenant appelé FQIS (Fonds québécois d’initiatives sociales). Il consiste à offrir diverses ressources aux personnes vivant de multi problématiques et désirant cheminer vers l’autonomie: un hébergement provisoire, jusqu’à présent inexistant sur le territoire, de la nourriture, des trousses d’hygiène, l’accès à des cartes d’identité, du transport et ultimement l’intégration vers les mesures d’employabilité offertes au Resto Pop. Parallèlement, en collaboration avec les intervenants du Resto Pop, un intervenant-pivot les accompagne avec une approche systémique. Un tremplin et un filet de sécurité  leur son offerts pour prendre leur vie en main, et ce, dans la dignité et le respect de leur potentiel.

Ce projet novateur est issu de la consultation des partenaires à travers les tables de concertation, les comités de travail et la collaboration établie en complémentarité des services offerts à la communauté. Il s’appuie sur la volonté d’agir ensemble et sur la mise en commun des champs de spécialisation. Il répond aux priorités du Plan d’action de la MRC Thérèse-De Blainville en matière de solidarité et d’inclusion sociale.

Table d'hôte itinérance-Resto Pop/ Intervenante et itinérante

 

>> Approche « Logement d’abord »

Fort des succès du projet, de son impact sur les personnes visées et des répercussions positives dans le milieu, l’expertise développée permet au Resto Pop d’agir à titre d’organisme porteur d’un projet concerté regroupant 4 organismes sur le territoire de la MRC Thérèse-De Blainville, et ce jusqu’en 2019.

Le projet « Table d’hôte pour contrer l’itinérance » vise le développement, la mise en œuvre et la coordination d’un modèle local de réduction de l’itinérance selon une approche de stabilité résidentielle avec accompagnement (Logement d’abord) en vue d’aider les gens en situation d’itinérance chronique ou épisodique à faire une transition aussi rapide que possible de la rue, refuge d’urgence ou lieu impropre à l’habitation vers un logement permanent et à disposer de mécanismes de soutien adaptés à leurs besoins.

Les objectifs de l’approche « Logement d’abord » sont :

  • Accroître la stabilité résidentielle et l’autonomie des personnes. Offrir une diversité de ressources sans discrimination : accès rapide à un logement, versement de fonds d’urgence pour le logement, nourriture, hébergement provisoire, orientation vers les mesures de soutien de revenu, et ce, en complémentarité et en collaboration avec les partenaires du projet et du milieu.
  • Renforcer l’acquisition de compétences ainsi que le pouvoir d’agir sur sa vie de toute personne ciblée, par le soutien et l’accompagnement afin d’encourager le cheminement vers l’autonomie : choix en matière de logement, soutien quant au développement de stratégies d’adaptation, identification d’objectifs concrets et réalistes, élaboration de moyens pour l’atteinte des objectifs identifiés, prévention de la perte de logement, contribution de l’individu à l’amélioration de son inclusion et son employabilité.
  • Réduire l’itinérance par le maintien et l’élargissement d’un réseau de partenariat en appui à la mise en œuvre de l’approche SRA (stabilité résidentielle avec accompagnement). À titre d’organisme pivot, créer et coordonner différents comités pour favoriser l’orientation de la personne vers ses objectifs selon une approche de gestion de cas.